Qu'est ce que c'est ?

Quelques définitions

Soins palliatifs
« Les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face à une maladie potentiellement mortelle par la prévention et le soulagement de la souffrance évaluée précocement et évaluée avec précision, ainsi que par le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques et spirituels qui lui sont liés. » Définition des soins palliatifs selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 2002)

Ceux qui dispensent les soins palliatifs et l’accompagnement considèrent le malade comme un être vivant et la mort comme un processus naturel.
Ils cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables.
Ils se refusent à provoquer intentionnellement la mort.
Ils s’efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu’au décès et proposent un soutien aux proches en deuil.
Ils s’emploient par leur pratique clinique, leur enseignement et leurs travaux de recherche à ce que ces principes soient toujours mieux appliqués »
Douleur
« une sensation et une expérience émotionnelle désagréable en réponse à une atteinte tissulaire réelle ou potentielle ou décrites en ces termes » (L’association Internationale d’Etude de la Douleur - International Association for the Study of Pain)
Symptôme
En médecine, un symptôme (du grec συμπίπτω, « rencontrer ») ou signe fonctionnel est un signe clinique qui représente une manifestation d'une maladie, tel qu'exprimé et ressenti par un patient.
Personne de confiance
La personne de confiance peut :
- vous accompagner dans vos démarches et vous assister lors de vos rendez-vous médicaux,
- et être consultée par les médecins pour rendre compte de vos volontés si vous n'êtes pas en mesure d'être vous-même consulté.

Dans le cas où votre état de santé ne vous permet plus de donner votre avis ou de faire part de vos décisions, le médecin ou l'équipe médicale consulte en priorité la personne de confiance.
Son avis guide le médecin pour prendre ses décisions. Elle doit donc connaître vos volontés et les exprimer lorsqu'elle est appelée à le faire.
Les directives anticipées peuvent également lui être confiées.
Attention :
la personne de confiance ne doit pas être confondue avec la personne à prévenir, qui est alertée par téléphone en cas d'aggravation de votre état de santé.
Directives anticipées
Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite appelée directives anticipées pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie. Ce document aidera les médecins, le moment venu, à prendre leurs décisions sur les soins à donner, si la personne ne peut plus exprimer ses volontés
directives anticipées
Travail réalisé par le groupe de travail des Référents LISP du Bas-Rhin en 2017

 

Personne de confiance
Travail réalisé par le groupe de travail des Référents LISP du Bas-Rhin en 2017

 

En images...

La personne de confiance (par le Collectif interassociatif sur la santé de Champagne Ardennes - 2015)

Les directives anticipées (par l'URIOPSS Auvergne Limousin -2015)