26 septembre 2022

Avis 139 CCNE : Questions éthiques relatives aux situations de fin de vie : autonomie et solidarité

Plusieurs débats traversent de manière récurrente la société à propos de la fin de vie. Citoyens, parlementaires, associations, soignants, intellectuels… discutent de la possibilité, ou non, d’une évolution du droit, les lois actuelles ne prévoyant pas la délivrance d’une aide active à mourir.

Si le CCNE a examiné à plusieurs reprises les questions éthiques relatives à la fin de vie, il a souhaité à la lumière des évolutions législatives, médicales et sociétales des dernières années, approfondir certains enjeux éthiques du débat.

C’est l’objet de son Avis 139 « Questions éthiques relatives aux situations de fin de vie : autonomie et solidarité » dans lequel Il émet plusieurs propositions.

Articles similaires


article soins palliatifs

LA REVUE DU PRATICIEN : FOCUS PLAIES CANCEREUSES

09 septembre 2022

..." Elles affectent 5 % des patients atteints de cancer et 10 % de ceux à un stade métastatique. Leur pronostic vital est péjoratif, souvent inférieur à 6 mois."...

Docteur XAVIER MATTELAER
Service de soins palliatifs, clinique de la Toussaint, Groupe Hospitalier Saint-Vincent, 67000 Strasbourg
Dr Xavier Mattelaer

PORTAIL CNSA
À la une

Le nouveau portail du CNSA pour les personnes âgées

09 septembre 2022

A qui s’adresse le portail ?

C’est un portail internet grand public dédié aux personnes âgées et à leurs proches qui ont besoin de s’informer sur l’univers de la perte d’autonomie, les aides et l’offre d’établissements et de services.

Il a été largement porté à la connaissance des professionnels du secteur social, médico-social et de la santé, premiers interlocuteurs des personnes qui peuvent le faire connaître ou s’en servir comme interface lorsqu’ils les renseignent.

Pourquoi un portail d’information et d’orientation ?

Le projet de portail est issu d’un triple constat :

  • un univers complexe de la perte d’autonomie : les personnes âgées et leurs proches aidants manquent d’informations fiables, de qualité et faciles à comprendre sur les aides, les démarches et l’offre d’établissements et de services,
  • une transparence insuffisante sur l’offre disponible,
  • une hétérogénéité de l’information sur l’ensemble du territoire.