Aide aux aidants

Vous accompagnez une personne en fin de vie ?

 

 

En France, il existe des dispositifs pour aider les aidants : congés, allocations financières, accompagnement par des professionnels de santé et des bénévoles réunis au sein d’associations, etc.

Vous trouverez dans cette rubrique des informations pratiques pour vous accompagner au quotidien en tant qu’aidant

 

Accompagner un proche en fin de vie représente un engagement fort, entraînant souvent des conséquences importantes sur la santé physiologique et psychologique du proche aidant : fatigue, épuisement, stress, anxiété, insomnie, sentiment de solitude, difficulté de gestion des émotions, etc...

Comment se faire aider en tant que proche aidant ?

 

Accepter de se faire aider

Vous êtes peut-être réticent à la possibilité de faire appel à des intervenants extérieurs, vous ne vous sentez pas légitime à bénéficier d’une aide ?

Ou peut-être même vous sentez-vous coupable de prendre du temps pour vous ? Inquiet rien qu’à imaginer les bouleversements que pourraient occasionner les changements de repères chez la personne que vous aidez ?

Et pourtant, accepter de vous faire aider et accompagner tout au long de ce cheminement de proche aidant permettrait :

  • D’éviter d’en arriver à un état d’épuisement tel que votre santé physique et psychique peut être mise en danger
  • D’intégrer des tiers dans la relation
  • De rompre l’isolement éventuel provoqué par la situation
  • D’apporter un regard plus distancié

Ainsi, mettre en place des systèmes de relai ou de répit peut être un moyen pour vous de prendre du repos, tout en permettant au malade en fin de vie de continuer à recevoir des soins à domicile.

Obtenir un soutien et prendre soin de soi

Divers intervenants peuvent vous apporter du soutien : 

Les professionnels :

  • Même si tous les intervenants ont leur place dans le soutien et l’accompagnement psychologique, le psychologue ou le psychiatre formés aux soins palliatifs ont une expertise spécifique dans ce domaine. Les Equipes mobiles de soins palliatifs peuvent vous informer et vous orienter. (pour trouver l'équipe de votre secteur géographique)

  • D’autres professionnels peuvent également vous aider : médecins homéopathes, acupuncteurs, sophrologues, etc.

Les associations de bénévoles :

  • des associations d’accompagnement en soins palliatifs : JALMALV , Pierre Clément
  • des associations d’aide aux aidants, qui proposent des informations, un soutien individuel ou en groupe, des services gratuits, etc. Certaines associations sont spécialisées sur des pathologies (sclérose latérale amyotrophique, maladie de Parkinson, cancer, etc.), d’autres sont plus généralistes.

Il est primordial que vous puissiez avoir la possibilité de vous ressourcer et de prendre soin de vous-même :

  • garder une vie sociale et vous accorder des moments de répit.
  • pratiquer des activités permettant la diminution du stress.
  • identifier et solliciter les personnes qui vont pouvoir vous apporter du soutien, soit dans votre cercle familial soit en dehors.

Obtenir une information ou une aide matérielle

Vous pouvez solliciter l’aide de différents professionnels :

Brèves, News, Innovation :

  • Vous êtes géographiquement éloigné de votre proche souffrant?

Bien que cela ne remplace pas une présence, une application "Famileo" vous permet de donner des nouvelles de manière ludique et plaisante.

Famileo est un réseau social familial entièrement privé qui vous permet d’adresser des nouvelles à des proches peu à l’aise avec les nouvelles technologies.

X Comment ça marche ? X

Chaque membre de famille envoie ses messages et photos sur l’application et Famileo les transforme en une gazette papier personnalisée. Grâce au mur familial, toute la famille profite de ces anecdotes et photos partagées au quotidien. Pour un proche malade et éloigné de vous, c’est la joie de recevoir à nouveau du courrier de sa famille !

Lien vers le site de Famileo :

FAMILEO